BP 2016

7 J'aime

Ajouter un commentaire

Un budget responsable et offensif pour construire le Loir-et-Cher de 2020 !

Les Conseillers départementaux se sont réunis lundi 21 mars pour présenter le budget primitif 2016 et l’ont approuvé sans opposition jeudi 24 mars.
Il s’équilibre à 403 798 358 euros1.

Malgré l’asphyxie financière subie par le Conseil départemental, Maurice Leroy et la majorité font le choix de l’investissement afin d’offrir des perspectives d’avenir positives au Loir-et-Cher et à ses habitants.

Une situation financière grave

Nous vous en parlons depuis plusieurs mois, voir Loir&Cher Info avis de tempête et Loir&cher Info les départements dans la tempête, notre Loir-et-Cher combatif, le Conseil départemental doit faire face à une véritable tempête financière dont les trois principaux facteurs sont :

  • l’explosion du nombre de bénéficiaires du RSA et non compensée par l’État,
  • le poids croissant de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA),
  • la baisse de la dotation globale de fonctionnement versée par l’État aux collectivités.

Pour Maurice Leroy, « Compenser intégralement ces dépenses et manquements de l’État impliquerait une hausse de 62 % du taux du foncier bâti ! Un montant tout simplement inenvisageable à l’heure où nos concitoyens n’en peuvent plus du matraquage fiscal organisé par le Gouvernement socialiste ».

Une priorité : Continuer à investir

Maurice Leroy et la majorité départementale présentent un budget équilibré résolument tourné vers l’investissement grâce :

  • à d’importantes économies de fonctionnement au sein de la collectivité,
  • au recours à l’endettement,
  • à une augmentation du taux foncier bâti (une moyenne d’environ 58 € par an pour les propriétaires de foncier bâti).

En 2016, le Conseil départemental consacrera 42 millions d’euros aux investissements, puis 50 millions d’euros par an à partir de 2017.

Notamment pour financer les grands projets d’avenir :

  • les déviations de Contres, Cellettes et Vendôme,
  • les aménagements routiers,
  • le déploiement de l’internet très haut débit,
  • la rénovation des collèges,
  • le maintien de la vertueuse Dotation de solidarité rurale,
  • la rénovation des Ehpad…

« Nous faisons le choix de l’investissement parce qu’il est le seul capable d’offir des perspectives à notre Loir-et-Cher, à nos entreprises locales, à leurs salariés ! » Maurice Leroy

Télécharger le discours de Maurice LeroyTélécharger le communiqué de presse

Le vote du budget primitif 2016 aura lieu jeudi 24 mars à partir de 9 h.

billet_2016

 

À l’occasion de cette session, Le Loir-et-Cher met à l’honneur 4 fonctionnaires de police

Au nom de l’Assemblée départementale, Maurice Leroy a félicité l’acte héroïque des 4 fonctionnaires de police qui ont sauvé la vie d’un jeune homme.

bp2016_medaille_policeDimanche 28 février, alors qu’un jeune homme venait de sauter dans la Loire depuis le pont Charles de Gaulle, un fonctionnaire de police, Frédéric Kopp, a eu le courage de se jeter à l’eau pour lui porter assistance.
Pour le féliciter, Maurice Leroy lui a remis la médaille d’or du Département.
Trois autres fonctionnaires de police ont participé à ce sauvetage héroïque : Christine Szczudlo, Christophe Dupuis et Lionel Jager.

1 Hors inscriptions comptables liées à des opérations de gestion de dette.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *