Atelier de réflexologie plantaire

13 J'aime

1 commentaire

Le réseau Onco 41 accompagne les patients atteints d’un cancer, de l’annonce de la maladie jusqu’à après.

Dans le département, il propose de nombreux ateliers en lien avec la maladie ou juste un temps d’écoute si la personne préfère, avec possibilité de se déplacer au domicile selon l’état de santé.

Ce vendredi d’octobre, à Vendôme, c’était une première : un atelier organisé par Onco 41 avec sept patientes et une reflexologue plantaire, Sophie Di Pompeo.

 L’avis de la réflexologue

« C’est la toute première fois que j’anime cet atelier, j’avais quelques appréhensions. J’avais envie de donner, et j’ai reçu autant qu’elles ! Je fais ces ateliers pour apprendre la notion de détente par les pieds. J’ai posé des questions aux femmes présentes, il y a et de l’écoute, des fous rires. Les voir repartir contentes, ça fait plaisir.

Elles sont rentrées chez elles avec l’envie de refaire ces gestes. Je suis très heureuse, c’est la première fois que j’anime quelque chose avec Onco 41…

À noter : un nouveau atelier est prévu le vendredi 18 janvier 2013
de 14 h à 16 h 30).

Témoignages de patientes

Sylvie :

C’était génial, on en redemande

Nadine :

J’avais déjà eu une séance en dehors, je connaissais déjà le bien-être que cela procure. L’approche en groupe est différente, ça aide à la détente et ça donne envie de refaire ces gestes sur les siens.

Roseline :

Ça apprend à découvrir une partie de son corps. Contre toute attente, on arrive à se détendre. Ça apporte beaucoup de bien-être, j’aimerais bien que ça se reproduise

Yasemin :

On tombe la carapace, on lâche prise durant cet atelier, sinon on est toujours dans la culpabilité de la maladie. Ce sont des moments rien qu’à nous. Je me sens plus légère de ma maladie.  La guérison passe aussi par le moral, le psychisme est lié au physique. Souvent, la maladie est plus dure à vivre pour l’accompagnant que par le malade lui-même !

Gwenaëlle  :

Ça crée une sorte de solidarité entre malades, c’est important

Avis partagé par les participantes :

Merci à Onco 41. Elles nous écoutent, elles sont formidables !

En savoir plus

Onco 41 :
5, rue de l’Octroi à La Chaussée-Saint-Victor
Tél. 02 54 56 21 85
www.onco41.org

Sophie Di Pompeo :
3 allée des Peupliers à Vendôme.
Tél. 06 71 47 00 40

1 commentaire

  1. La douleur provoquée par ue épine calcanéenne m’a gaché une excursion à Paris. Je ne pouvais plus marcher. Une séance chez Mme Di Pompéo a fait disparaitre cette douleur pour plusieurs mois mais est réapparue (changement de chaussures). Une autre séance a été nécessaire. Si l’épine est probablement toujours là, je ne ressens plus aucune douleur depuis plusieurs mois et je peux marcher normalement, longtemps, quelque soient mes chaussures.Merci encore à Mme Di Pompéo, son aide est précieuse.

    nicole P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *