Avec Du côté de l’atelier, Magali Guibet-Benhard met la déco en ligne

26 J'aime

1 commentaire

Ce qui est certain, c’est que Magali Guibet-Benhard aime la déco ! Sa maison en est la preuve, tout en meubles et objets imaginés par la maîtresse des lieux. À bientôt 30 ans, 2014 est une année riche en événements pour elle : un mariage, un nouveau démarrage professionnel avec la réalisation de son site Internet www.ducotedelatelier.fr et de nombreux projets ! Elle explique :

deco_bougies« J’ai lancé mon site en janvier 2014, après six ans passés comme assistante commerciale dans une entreprise. J’ai toujours eu la passion de la déco intérieure, enfant, je voulais devenir styliste. La naissance de ma fille a été un déclencheur. J’ai fait un stage à la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) en tant que créateur d’entreprise. En fait, je travaillais sur ce projet depuis cinq ans. Après ce stage, j’ai fait des marchés de Noël… et j’ai eu un très bon retour, ça m’a confortée dans mon idée. À la base, j’ai une tante qui adore créer des choses. Autre fait déclencheur : l’achat de notre maison (à Ternay), une ancienne ferme. Le côté “campagne-chic-industriel” lui donne un certain cachet. Je suis partie de rien pour créer une ambiance. »

Plus de vingt objets référencés en ligne

deco_lampeDans sa salle à manger, il y a une grande table en bois et métal. Pour celle-ci, et pour le reste, Magali « essaie de prendre des matériaux locaux ». À côté, une lampe est éclairée : « J’ai chiné un trépied de géomètre pour la faire. J’aime aussi le côté romantique avec les livres d’or que je propose. J’ai fait un stage chez une relieuse, je fais ma papeterie du début à la fin ! Pour certains carnets, j’ai fait venir des tissus des États-Unis, ce sont des pièces uniques (25 € l’un).  Je travaille sur de gros livres d’or, que j’aimerais créer pour des restaurants, des chambres d’hôtes. »

 

Lettres en béton, guirlande…

deco_tableDans sa cuisine, des lettres écrivent le mot « cake ». « Je fabrique mes lettres en béton, par exemple. Puis je peux faire une patine dessus et faire les mots selon le choix du client. » Sur une fenêtre, est posée en guise de rideau une guirlande en bois flotté. « Je peux aussi en faire des paravents. »

Visites possibles chez elle

deco_cintresMagali peut recevoir chez elle, à Ternay, sur rendez-vous (ses créations sont ainsi visibles en situation). Au-delà de la partie « maison », son atelier mérite d’être vu : tout son univers s’y retrouve en condensé : ses ceintres recouverts de tissu Liberty pour une naissance, ses lampes, ses livres d’or, etc. Une vraie cave d’Ali Baba ! Grâce à son site, l’émission D&Co de M6 l’a contactée : « J’ai livré une table basse, mais l’émission n’a pas encore été diffusée ».

Ses sources d’inspiration

« Tout et rien m’inspire ! Quand je chine (j’adore ça), j’imagine tout de suite ce que je peux en faire. Pour ça, j’aime partir en vacances ! J’aime les matériaux bruts, ils apportent une touche chaleureuse à une pièce, on s’y sent bien. »

Nouveautés, les Box

deco_fleursMagali propose déjà plusieurs Box : une « naissance » avec une pivoine blanche, deux cintres en tissu et un carnet mémo (31 €) ; une Box « invité » et une Box Cook ont aussi vu le jour. Pour les fêtes, des cartes cadeaux sont possibles. Une façon sympa de choisir ce qu’on aime le plus Du côté de l’atelier !

 

 

Info +
Tél. 06 38 69 28 24 – www.ducotedelatelier.fr

deco_maison

© Laurent Alvarez

1 commentaire

  1. Bonjour Magali.
    Marie-Josée Chevereau, que vous devez connaître m’a parlé de vous.En effet je réalise un stage à la chambre des métiers d’Indre-et-Loire. Je souhaite créer des meubles métalliques design en alu, inox ou acier, intégrant le cuir, le métal peint et vernis comme une carrosserie, du chrome et des lumières.
    Votre parcours m’intéresse et je voulais savoir s’il était possible de se rencontrer une petite heure pour me faire partager votre expérience.
    Mon N° de tel est le 06 85 54 75 93. Un SMS peut suffire pour nos premier contacts.
    Vous remerciant par avance, je vous souhaite une bonne continuation et j’espère à bientôt.
    PS: j’habite AMBOISE.

    Stéphane Lemarié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *