Balade tropicale

19 J'aime

Ajouter un commentaire

Et si on partait découvrir l’une des plus grandes serres d’orchidées de la région ? Direction Fresnes, tout près de Contres.

Depuis vingt ans, Laurence fait pousser des orchidées à Fresnes, dans la plus grande serre d’orchidées de la région ‒ 30 000 plants sur 1500 m2. « Ici, nous cultivons d’autres variétés que celles qu’on voit dans les jardineries », précise-t-elle. Dans les serres… c’est la jungle. Une jungle ponctuée des couleurs et des formes fascinantes de ces fleurs dont certaines ressemblent de façon troublante à… des arachnides.

Des bébés plantes

Laurence achète ses plantes bébés, in vitro. « Il faut au moins trois ans de culture avant que la plante fleurisse ». Les bébés sont mis en substrat dans de la sphaigne (mousse, NDLR) pendant un an pour que les racines se développent avant d’être installées dans des pots de 8 cm. « Soixante-quinze pour cent des orchidées sont épiphytes, c’est-à-dire que leurs racines vivent à l’air libre. »
On comprend mieux quand on pénètre dans la serre des vandas. Ces orchidées majestueuses, dont certaines ont plus de vingt ans, sont suspendues sur des structures métalliques, et leurs racines à l’air libre tombent naturellement, parfois sur un mètre. Elles sont vaporisées régulièrement. « Quand quelqu’un en achète une, je lui conseille de mettre les racines dans un grand vase et de les faire tremper une heure par semaine. Après, on vide l’eau, et les racines sont assez hydratées jusqu’à l’arrosage suivant. »

Un régal pour les yeux

Les fleurs rivalisent de couleurs éclatantes pour attirer les insectes… et pour le plus grand plaisir des yeux : violet profond, mauve, orange, jaune, rose fuchsia ou pâle, tachetées, unies…
Les deux autres serres recèlent d’autres variétés : cattleya, brassia, dendrobium… « Il existe 500 espèces d’orchidées botaniques, et 300 ou 400 d’hybrides. Certaines fleurissent pendant six mois, d’autres trois semaines ou trois jours, selon les variétés. »

Ils sont moins d’une dizaine, en France, à cultiver les orchidées. À L’Orchidium, Laurence prend aussi en pension vos plantes pour les rempoter ou les faire refleurir… Une petite visite ?

Julie Bind

Info +
L’Orchidium – Les Moulins à Vent – 41700 Fresnes – Ouvert tous les jours sauf dimanche
Tél. 02 54 79 80 77

© Cyril Chigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.