Bijoux sur mesure

24 J'aime

Ajouter un commentaire

Dans son atelier Gemmes de Cheverny, Johanna Thibault crée des bijoux sur mesure.

Dans l’atelier attenant à sa maison de Cheverny, Johanna Thibault imagine des bijoux en or ou argent sertis de pierres semi-précieuses. « J’aime réaliser le rêve de mes clients », dit la jeune femme.

bijoux5À 28 ans, Johanna Thibault a déjà exercé un autre métier : « J’ai un BEP en mécanique auto, j’ai travaillé dans un garage à Romorantin-Lanthenay. J’aime vraiment la vieille mécanique ! », sourit-elle. « Puis j’ai voulu me recycler dans autre chose, j’aimais dessiner. » Johanna retourne à l’école à 25 ans pour décrocher un CAP de bijouterie-joaillerie à Saint-Amand-Montrond. « À l’époque, je vivais en Sarthe, mais je suis originaire d’ici, donc j’ai voulu revenir à mes racines. » Johanna débute sa nouvelle activité en juillet 2013 avant de s’inscrire à la Maison des artisans d’art de Blois en décembre 2014.

Ses créations

bijoux4« Je fais beaucoup de bagues, c’est ce qui plaît le plus, mais je peux réaliser des boucles d’oreille, des colliers… à partir de 60 €. Le prix moyen se situe entre 150 et 200 €. Mon but n’est pas d’avoir trop de stock, je travaille beaucoup à la demande. J’aime réaliser le rêve de mes clients ! J’ai déjà créé des bagues de fiançailles, une chevalière aussi pour un aviateur avec un avion et les armoiries du club. Au départ, je sculpte la bague dans de la cire et je l’envoie au fondeur. Sinon, je forge, je travaille dans la masse, je fonds de l’argent ou de l’or. J’utilise surtout des vraies pierres, je peux mettre des diamants sur de l’argent. Mais j’aime surtout les pierres semi-précieuses comme le saphir jaune, l’opale, la diopside, le grenat, le péridot (vert clair)… J’aime travailler les pierres pas trop connues, il y en aune dizaine. Le dimant bleu, par exemple, coûte plus cher, et c’est une pierre maudite en Inde. Je répare aussi les bijoux abîmés.

L’inspiration

bijoux1« J’aime la féérie, l’Heroic Fantasy, le végétal… Le côté nature m’inspire autant que le côté moderne. Il faut que ça ressemble un peu à réalité, je n’aime pas quand c’est trop abstrait. Ce qui compte, c’est que mes clients soient satisfaits. J’aime développer des modèles spécifiques selon la saison avec, par exemple, des flocons de neige en hiver. Je vais aussi développer une gamme d’alliances. »

Une réalisation singulière… pour talon de chaussure

bijoux3« J’ai fait une exposition à Chartres avec pour thème la féminité et j’ai créé des bijoux de chaussure en laiton et argent. Je comptais les exposer dans un magasin de chaussures. J’aimerais décorer mes propres chaussures, à terme, pour pouvoir les montrer au public. J’ai tellement d’idées dans la tête ! »

Info +

© photos Cyril Chigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *