Le château de Villesavin, à Tour-en-Sologne, dans l’ombre de Chambord

8 J'aime

Ajouter un commentaire

Dans la catégorie des « petits » châteaux de la Loire, citons Villesavin, à Tour-en-Sologne. À quelques encablures de Chambord, à travers la forêt, il se visite agréablement, loin du faste de ses voisins Chambord ou Cheverny.

À l’origine de Villesavin, une histoire d’amitié entre François Ier et Jean Le Breton qui furent prisonniers dans la même forteresse à Pavie. Le genre de cohabitation qui crée des liens… À leur retour en France, le roi de France nomme Jean Le Breton gouverneur des travaux de Chambord. Charge à lui de relancer ce chantier interrompu pendant vingt-sept mois en raison des guerres d’Italie. Pour lui faciliter la tâche, François Ier offre à Jean Le Breton les terres de Villesavin, à quelques encablures de Chambord à travers la forêt. C’est ici que résideront les ouvriers et artistes florentins employés sur le chantier, distant de Villesavin de 7 km via une longue piste forestière. Villesavin devient donc la « cabane de chantier de Chambord ». De ces cabanes dont on se satisferait bien volontiers. D’autant que, tant qu’à héberger les artistes florentins à la maison, Jean Le Breton en profite pour les faire travailler sur le château qu’il se fait construire en lieu et place d’un ancien manoir entre 1527 et 1537.

Une réhabilitation progressive

De ce faste, il reste une belle façade ornée de sculptures, le premier escalier à vis intérieur ou encore une salle de pâtisserie mitoyenne de la cuisine, héritée des Italiens. Propriété de la famille de Spar depuis trois générations, le château de Villesavin fut offert à Mlle de Spar, pour son 10e anniversaire, par son père, en 1937. Mais il y a des cadeaux dont on se passerait bien tant le château était en ruines à l’époque. Petit à petit, la famille le réhabilite et ouvre progressivement les salles à la visite.

Un musée du mariage

Si peu de salles sont ouvertes, les propriétaires ont su diversifier l’offre pour faire de Villesavin une halte agréable. Au-delà du château, les écuries abritent une belle collection de voitures hippomobiles et pour enfants. Le musée du Mariage, aménagé dans une des ailes du château, retrace, quant à lui, cent ans de mariage à travers une collection d’objets (robes, accessoires, couronnes…), datés de 1850 à 1950. Si la visite intéressera plus probablement les visiteurs plus âgés, les plus jeunes ne sont pas laissés de côté : en courant après un fantôme, ils découvrent le château en s’amusant. De même, une mini-ferme a été créée en 2009 pour les petits citadins ou les enfants en manque d’animaux. Sur place, ils découvriront des chèvres, des moutons, des vaches, des lapins, des poules ainsi que des ânes, de race baudet du Poitou. Une ferme des plus animées qui en ravira plus d’un(e)…
Ultime et non moindre atout du château : son immense parc de 27 ha où sont proposés trois circuits de balade et disposées quelques tables de pique-nique. De quoi passer une belle journée de vacances.

Alice Enaudeau

Info +
Château de Villesavin, 41250 Tour-en-Sologne. Tél. 02 54 46 42 88.
Tarif : 6 €/adulte (parc et musées), 4,50 € (6 ans et +), gratuit moins de 6 ans, 4,50 € (réduit) ; 9 €/adulte (parc, musées et château)
Du 1er juin au 30 septembre, ouvert de 10 h à 19 h. Fermé du 15 novembre au 1er mars.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *