Des Américains à… Blois

6 J'aime

Ajouter un commentaire

Spécialisé dans les voyages éducatifs pour jeunes et les séjours linguistiques en France et à l’étranger, le Centre d’échanges internationaux (CEI) existe depuis plus de soixante ans aux USA. Correspondante CEI pour la ville de Blois depuis quinze ans, Marie-Michèle Peltier se charge de trouver des familles d’accueil, d’organiser les séjours des jeunes étudiants et héberge leur(s) accompagnateur(s). Le 6 juillet, elle se prépare à recevoir un groupe de 10 jeunes de 15 à 18 ans pour un séjour loir-et-chérien de deux semaines.

Pour John Meislin, l’interlocuteur américain de Marie-Michèle Peltier, «  l’accueil traditionnel est dépassé, un projet doit s’inscrire dans son cadre. C’est d’ailleurs ce qu’attendent les jeunes étudiants sélectionnés et qui ont déjà une connaissance du monde associatif. » Pour espérer faire partie du voyage, les étudiants doivent déposer un dossier de motivation auprès de leur école. « Avec cette démarche, nous recevons donc toujours des jeunes gens très motivés ! »
Les séjours sont très préparés en amont, avant le départ des étudiants pour la France. « Pour eux, ce ne sont pas vraiment des vacances, chaque groupe a une mission à remplir sur un thème défini. Celui que j’accueille dès le 6 juillet se nomme La Cité cosmopolite et va travailler sur le thème du social. » Marie-Michèle Peltier précise : « Ces séjours tombent à un tournant de leur vie. Ils se révèlent marquants et influent directement sur le choix d’avenir fait ensuite par ces jeunes. »

Recherche familles d’accueil

Outre un programme d’activités malgré tout ludiques  ̶  balade en canoë avec bivouac à Chaumont-sur-Loire, visite de Blois et de ses jardins, de Chenonceau… ̶  à contruire, il appartient à Marie-Michèle Peltier de trouver des familles pour accueillir ces jeunes. « Je suis en recherche permanente de 5 à 6 familles sur Blois ou dans un rayon de 20 km, l’idéal ! Mais plus loin, je prends quand même. » Autre condition imposée à la famille pour postuler, « qu’il y ait un adolescent dans le même créneau d’âge pour faciliter l’intégration de l’étudiant. Pour ce dernier, l’immersion est totale. Pendant son séjour, il va vivre au rythme de la famille d’accueil, apprendre et parler le français, découvrir notre culture… ».

Des séjours riches en émotion

Très encadrés, les séjours sont soigneusement préparés par Marie-Michèle Peltier. Elle rencontre chaque famille, « pour [m]’assurer de sa motivation », parle avec leur(s) adolescent(s). Objectif ? « Attribuer le profil d’étudiant qui convient le mieux, pour que les jeunes fassent des activités ensemble. » Si le moindre problème venait à survenir, Marie-Michèle Peltier le prendrait en charge immédiatement. « Tous les cas de figure seront solutionnés, mais cela n’est jamais arrivé. Trouver des familles est difficile, mais une fois qu’elles ont goûté à ce type d’accueil, elles ne veulent plus lâcher ! »
La veille du départ, une fête réunit les étudiants et les familles qui les ont reçus. « Chaque jeune prépare un plat qui identifie sa région d’origine. Tout est mis ensuite en commun. Ce moment de la séparation est un temps fort du séjour, les familles et les jeunes se sont habitués, apprivoisés les uns, les autres. Alors, il y a des larmes… »

Si vous êtes intéressé pour être famille d’accueil d’un jeune étudiant américain en 2016 et que vous habitez Blois ou un rayon de 20 km (parfois plus…), contactez dès le mois d’avril :
Marie-Michèle Peltier au 02 54 42 76 34 ou via son adresse mail : mmichelepeltier@gmail.com

© Capucine Beauchamp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.