Des trognes, mais pas que…

0 J'aime

On ne présente plus la Maison botanique de Boursay, connue de tous ou presque. Et pourtant ! Un collectif de planteurs bénévoles, tiré de ses rangs, a vu le jour en 2018. Objectif visé ? Replanter le paysage bocager typique à ce territoire. Et puis, il y a sa Fête bio dont la 28e édition s’annonce très prometteuse, le 8 septembre !

Le chemin des trognes, la « carte de visite » de la Maison botanique à Boursay. Depuis son inauguration en décembre 2000, du chemin, il en aura été parcouru par la poignée d’amis passionnés dont un certain Dominique Mansion, à l’origine de sa création. Leurs rangs ont forci. Outre les trois salariés (Étienne, Gaëlle et Lola), employés pour assurer son bon fonctionnement, ils sont maintenant une bonne soixantaine.

Leurs bras (comme ceux de toutes les nouvelles bonnes volontés qui viendraient à se manifester) ne sont pas de trop pour nourrir le dernier projet en date porté par un collectif de planteurs bénévoles créé en 2018. Son but ? Replanter des haies pour retrouver les bocages typiques à ce coin de département. Pas moins de 1 500 mètres de linéaire (soit 3 000 arbres) ont déjà été mis en place.
Une « mise en jambes », en quelque sorte, puisque l’objectif visé par le collectif est de doubler ce chiffre en 2019 ! Une dynamique remarquée qui a reçu le prix de l’innovation des Palmes associatives de Vendôme 2019.
Une belle reconnaissance et un coup de pouce propre à faciliter le lancement de ce collectif à l’initiative d’une dizaine de bénévoles motivés.

Un chemin, une maison, un centre de loisirs et… une Fête bio

Des trognes, un chemin à coulisses proposant trois cheminements différents au total, une Maison botanique, mais aussi un centre de loisirs, l’Atelier vivant. Il ouvre ses portes pour le mois de juillet aux enfants âgés de 3 à 12 ans avec des activités orientées nature. « Nous essayons de passer un maximum de temps dehors et les enfants sont très demandeurs. »
Et une Fête bio, le 8 septembre ! Pour cette 28e édition, 3 000 visiteurs sont attendus. Ils étaient 2 700 en 2018 (pour 1 800 en 2017). « La 27e a été une édition géniale ! Nous n’avons jamais autant pressé de jus de pomme. Trop bien ! » conclut Lola tout en arborant un sourire enthousiaste. « Cette année, nous allons remettre le « paquet » avec des nouveautés côté manèges, exposants et restauration. Du côté des bénévoles, une belle dynamique est en place… j’ai hâte ! » La fête se tiendra de 9 h à 18 h et son entrée est gratuite !

De l’originalité à l’angle de la rue

Boursay, c’est encore tout un univers dédié à la nature (on le sait !), à la découverte, à l’art, à la chine… Dans le café-brocante « Il était une fois », on peut boire une limonade fraîche après une longue marche, un thé ou autre chose, fouiner à la recherche de LA trouvaille qui trouvera sa place chez vous. On peut aussi y grignoter et même se faire servir un « vrai » repas sur réservation toutefois (contact : Christine Bertaud, tél. 06 86 40 81 90).

De l’art artisan aussi

Non loin de là, se trouve l’église Saint-Pierre. Elle renferme une fresque du XIVe/XVe siècle, un retable et une sculpture d’Elsa Genèse « Mater Magna » étonnante. La clé de l’édifice est à récupérer au café brocante ou à la mairie. À deux pas toujours, se trouve l’atelier de Grégory Tchalikian, un artisan artiste inspiré par le monde végétal. Ses créations sont imprégnées de raffinement et d’élégance.

Annette Fluneau

Info +
La Maison botanique
Rue des Écoles – 41270 Boursay
Tél. 02 54 80 92 01
maisonbotanique.com

© Laurent Alvarez