Familles d’adoption

7 J'aime

Valérie Chesneau est secrétaire de l’association Enfance & Familles d’adoption (EFA 41), dont le siège social est à Blois. Rencontre.

Le rôle de l’association Enfance & Familles d’adoption

« Nous dépendons de la Fédération du même nom, située à Paris (elle vient de fêter ses soixante ans). Parmi nos missions : nous accompagnons les postulants à l’adoption (qui sont en cours ou ont déjà un agrément du Conseil général, NDLR), mais aussi les familles après l’arrivée d’un enfant. Nous organisons des rencontres entre familles pour créer des échanges et du soutien. Depuis 2013, nous sommes plus particulièrement à l’écoute des postulants pour une meilleure préparation. Nous travaillons, par exemple, sur la gestion de l’attente avec une professionnelle. Souvent, les familles se sentent un peu seules durant toutes ces années de démarches. »

EFA 41

« Nous comptons 60 adhérents dans tout le département, avec plusieurs familles en attente et d’autres familles qui ont déjà adopté des enfants dont certains sont aujourd’hui adultes. Très souvent, elles continuent d’adhérer par soutien et deviennent des « familles référentes » : les postulants à l’adoption peuvent les contacter afin de mieux visualiser le chemin vers l’enfant, tout en sachant que chaque histoire reste unique. »

Les événements

« Une fois par an, nous organisons au minimum un spectacle pour enfants, mais aussi une assemblée générale, suivie d’une conférence-débat avec des intervenants extérieurs, une réunion pour les postulants à l’adoption, et, fin septembre, nous nous retrouvons tous autour d’un pique-nique à Josnes pour un moment convivial et festif. »

Résultats

« Nous rencontrons surtout des projets d’adoption internationales, étant donné que l’adoption nationale reste restreinte. Quand nous accompagnons des familles qui mènent à bien leur projet, nous partageons leur bonheur ! Notre conseil : faire preuve de patience et de persévérance, continuer à écrire à des Organismes autorisés pour l’adoption (OAA). Les plus motivés y arrivent !!! Ces démarches prennent beaucoup de temps, il faut avoir un projet cohérent, respecter les critères imposés par les pays d’origine, disposer d’une bonne connaissance du pays et de sa règlementation en matière d’adoption qui ne cesse d’évoluer, etc. En résumé : faire preuve d’un investissement personnel sans faille. »

Un constat

« Tout le monde ne peut pas adopter, il faut se laisser du temps pour mûrir son projet et ses limites et se donner l’énergie nécessaire. »

Définition de l’adoption

« C’est vraiment trouver la meilleure famille pour un enfant qui a été abandonné. Certains pays imposent des formations aux futurs parents. Les enfants confiés  à l’adoption ont souvent un passé difficile. Il faut les accueillir comme ils sont, ne pas faire de projection et les accompagner avec patience, écoute, dialogue, etc. Il faut tenir compte de leur souffrance, de leur passé. Pour eux, la vie commence souvent à l’orphelinat ou même à leur arrivée en France. L’adoption, c’est vraiment une aventure humaine. L’EFA, c’est un peu comme une famille, nous partageons des moments forts en émotion. »

Quelques chiffres

Au 31 décembre 2012, 85 agréments étaient en cours de validité en Loir-et-Cher. Cette même année, neuf adoptions ont été réalisées, dont deux fratries de deux enfants originaires de Lituanie (9 et 10 ans) et d’Éthiopie (7 et 8 ans), une petite fille (6 ans) est arrivée de Bulgarie, un enfant de Centrafrique (6 ans), un de Colombie (2 ans). De même, c’est exceptionnel, deux pupilles de l’État ont été adoptés.
En France, en 2012 toujours : 1 569 enfants sont arrivés principalement de Russie (235), d’Éthiopie (220) et de Colombie (159).

L’adhésion à EFA 41
Prix à l’année : 36 € – Abonnement à la revue Accueil : 12 €/an.

En savoir plus
Tél. 06 70 10 98 03
contact@efa41.org
www.efa41.org

Plus d’infos sur la procédure d’adoption sur le site du Conseil général

 

En juin, la famille Chesneau a participé aux Promenades photographiques de Vendôme, sous l’œil de Peter Knapp. L’expo, désormais à Blois, se tient jusqu’à Noël devant l’Hôtel du département, la Préfecture et le tribunal de grande instance.

En juin, la famille Chesneau a participé aux Promenades photographiques de Vendôme, sous l’œil de Peter Knapp. L’expo, désormais à Blois, se tient jusqu’à Noël devant l’Hôtel du département, la Préfecture et le tribunal de grande instance.