lci90_hmy2

HMY

8 J'aime

Ajouter un commentaire

Pour HMY, leader international dans la conception et la fabrication d’équipements pour espaces commerciaux, le futur, c’est maintenant.

Le site HMY de Vendôme est le deuxième site de production français du groupe. Récemment, les dernières solutions d’encaissement comme les expériences digitales « in-store » destinées à équiper les boutiques du futur étaient présentées aux grandes enseignes nationales et internationales. À découvrir dès 2017.

lci90_hmy5« Avec plus de cinquante ans d’existence, notamment en Vendômois, HMY reste encore ARM dans le cœur des habitants », rappelle William Dahan, chef de produit solutions d’encaissement de HMY France-Vendôme. « Notre panel de clients est pourtant beaucoup plus large qu’ils peuvent l’imaginer et il dépasse largement le champ de la grande distribution. » Avec 28 000 m2 de bâti, HMY France-Vendôme est le deuxième site de production français après Monéteau (Yonne) et Escatalens (Tarn-et-Garonne). Plus de 300 salariés y travaillent, « plus de 400 avec les intérimaires. » Créé en 1957, face à la gare, ARM est devenu HMY en 1989. Associé à lci90_hmy4l’origine à la grande distribution, le fabricant de « meuble caisse » véhicule désormais l’image de créateur de solutions d’encaissement « incluant une notion forte d’environnement de travail et d’accueil client. » Chaque jour, ce sont 13 000 m2 de magasins qui sont équipés et si la grande distribution s’inscrit toujours parmi ses clients, désormais, les grandes enseignes nationales et internationales font appel au service de HMY. « En deux à quatre jours, une coque impersonnelle est transformée en espace de vente et cela à l’échelle internationale avec des concepts personnalisés, multi-matériaux, qui correspondent à l’ADN de la marque. » Concernant les bascules d’encaissement en grande distribution, une nuit suffit à HMY France-Vendôme pour les réaliser.

Identifier les besoins des clients

lci90_hmy3Créé en 2016, « HMY Retail solutions, concept et design » travaille sur les besoins des clients. « Nous partons du consommateur pour revenir au consommateur, avec un positionnement capable d’accompagner la pharmacie de la place Saint-Martin à Vendôme comme de concevoir et d’aménager le magasin du futur qui se veut une réconciliation entre le Web et le magasin physique. »  Fin 2016, se tenait la première Tech Week, une semaine de découverte dédiée aux clients du groupe, axée sur l’encaissement du futur et les expériences digitales « in-store ». Des propositions innovantes tant sur le plan de la fonctionnalité que du design – préservant à la fois le bien-être au travail du salarié en poste « pour aller jusqu’au bout de la démarche » et le confort du client qui, à son niveau, préfère consacrer le moins de temps possible à son passage en caisse -, leur étaient présentés. lci90_hmy1Tournées vers le futur, les solutions numériques « in-store » visent de leur côté la réconciliation entre le Web et le magasin physique. « Nous sommes convaincus de ce concept magasin permettant un accès à une base technique sur le modèle identifié par les utilisateurs du Web, combiné à la possibilité de toucher le produit et au conseil du vendeur. C’est une vraie transparence de l’enseigne qui offre ainsi la possibilité d’un comparatif produits à l’acheteur, par le biais de l’interactivité digitale d’un écran et l’expérience professionnelle d’un vendeur conseil. C’est ce qui fera que la boutique physique perdurera dans le futur. »
Capucine Beauchamp

©Cyril Chigot

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *