La Ben compagnie : pour un théâtre populaire

19 J'aime

Ajouter un commentaire

Installée à Blois depuis 2008, La Ben Compagnie milite pour un théâtre de qualité accessible à tous. Son credo : mettre des textes exigeants à portée de tous les publics et de toutes les bourses.

Ce lundi après-midi, les gradins de la salle Jorge-Semprun de Blois résonnent du brouhaha des élèves de classes élémentaires venus assister au Baiser, comédie de Théodore de Banville. Une pièce de 1887 en alexandrins, soit un texte quelque peu éloigné du panthéon culturel des jeunes spectateurs du jour… Mais c’est justement pour cela que Benjamin Kerautret l’a choisi. À la fin de la représentation, accompagné de sa partenaire sur scène, Caroline Guisset, Benjamin lance la discussion avec les enfants. Si l’auditoire est plus loquace sur les astuces de mise en scène que sur la pièce en elle-même, la démarche a le mérite de désacraliser le théâtre et de le mettre à leur portée.

Du théâtre exigeant pour tous

Et c’est là l’ADN de la compagnie créée en 2008 à Paris par Benjamin Kerautret, à sa sortie du conservatoire de théâtre de Paris XIe : mettre en scène des textes exigeants sans pour autant basculer dans l’élitisme. Qu’ils s’adressent aux scolaires ou aux adultes, les spectacles de La Ben Compagnie sont systématiquement suivis de discussions avec le public. Une façon de créer une convivialité et un partage avec le public semblable à celui que la troupe vit sur scène. Et le tarif d’entrée ne dépasse pas 10 € pour permettre à chacun d’y assister. Pour le jeune comédien de 36 ans formé au TNP de Villeurbanne, la mission de « service public » assignée au théâtre par Jean Vilar n’est pas un vain mot. Preuve en sont les spectacles produits à Jorge-Semprun pour le public scolaire, les ateliers organisés avec des étrangers primo-arrivants à la Maison de Bégon, avec les enfants à la Quinière et les scénettes travaillées avec les habitants des quartiers nord de Blois. Sans parler des Brigades d’intervention poétique menées dans les écoles. La compagnie présente, par ailleurs, chaque année une pièce du répertoire classique à l’occasion de la semaine « Elles ».

La troupe en tournée

Cet ancrage local, Benjamin Kerautret le revendique haut et fort. L’ancien Parisien a élu Blois pour installer sa compagnie il y a dix ans. C’est désormais sur ce territoire et avec des comédiens locaux qu’il la développe. Ce qui n’empêche pas la compagnie de prendre la route régulièrement : en 2019, Cyrano de Bergerac, sa dernière création, sera ainsi jouée en Normandie, dans le Vaucluse, du côté de Lyon ou au Pays basque…
Alice Enaudeau

En savoir plus
www.labencompagnie.sitew.com

© Cyril Chigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.