La Piémontaise

16 J'aime

Ajouter un commentaire

À La Piémontaise de Vendôme, Sylviane et Jacky Louis invitent l’Italie à table.

En novembre 2006, Sylviane Louis ouvre l’épicerie La Piémontaise, à Vendôme. Cinq ans plus tard, au printemps 2011, Jacky, son mari, la rejoint pour créer une trattoria contiguë. Rencontre dans la salle du restaurant où l’on se sent « comme à la maison ».

Un parcours sous influence italienne

la_piemontaise2« J’ai vécu douze ans en Italie – entre 8 et 20 ans – dans le Piémont, où j’ai fait ma scolarité », explique Sylviane Louis. Son mari et associé, Jacky, complète : « Mon père était saucier, j’ai donc appris la cuisine, j’ai été maître d’hôtel dans de nombreuses maisons. » Avant, tous les deux étaient « employés dans la restauration à Paris » (les parents de Sylviane y avaient un restaurant).

Un lien avec le Loir-et-Cher ?

« Ma grand-mère vivait à Pouillé (en vallée du Cher), elle avait des chèvres là-bas. On souhaitait venir dans la région, on voulait quitter Paris… On vit maintenant en pleine campagne ! » dit Sylviane.

Le travail en couple

la_piemontaise5« On a une entente cordiale, ça permet d’avancer plus vite ! Chacun a ses spécialités mais nous faisons des plats comme des desserts tous les deux. On a le privilège de faire ce qu’on aime, on est contents de venir travailler le matin. On a une vraie liberté, même si on travaille quinze heures par jour ! »

Spécialités du restaurant

« Ici, tous les produits sont italiens et de haute qualité ; ils sont frais et viennent directement d’Italie. De temps en temps, on va à Rungis. Ce qui plaît beaucoup, ce sont les cannelloni frais avec une sauce aux cèpes, les tagliatelles au gorgonzola avec une chiffonnade de jambon de Parme et de bresaola, des lasagnes aux légumes aussi. Le tiramisu maison a aussi du succès, comme le baba au limoncello. Au printemps, on a aussi notre salade piémontaise, servie avec de la charcuterie, de la salade toscane, des salades de fruits frais, etc.  Nos horaires sont adaptés aux horaires des TGVistes, on sert jusqu’à 14 heures (mais le restaurant est fermé le soir, sauf sur réservation). »
Précisions utiles : ici, les pâtes sont fabriquées tous les jours. Et il n’y a pas de four à micro-ondes : « Tout est réchauffé à la casserole. »

la_piemontaise6

L’activité traiteur

la_piemontaise1Beaucoup de clients commandent des plats à emporter (la veille au minimum voire le matin pour le soir, le dimanche sur réservation). « On fait des plats spécifiques sur demande. Celui qui est satisfait revient, sourit Sylviane. On apporte une certaine attention aux clients, le bouche-à-oreille fonctionne. » Parfois, on fait appel à nous pour un anniversaire, un baptême, une communion. Dans ces cas, la livraison à domicile est possible. » De temps à autre, le restaurant accueille des groupes (16 personnes maximum, réservation recommandée !)

Considérations culinaires

Pour Jacky, « on oublie tout quand on mange bien. » Sylviane ajoute : « La cuisine, c’est beaucoup d’amour et beaucoup d’imagination. Ici, ça a un côté familial : quand on rentre au restaurant, on se sent chez soi. Souvent, les clients ont du mal à partir… »

Info +
La Piémontaise
67, rue Poterie – 41100 Vendôme
Tél. 02 54 77 03 89
Du mardi au samedi, 11 h-20 h
Restaurant ouvert à l’heure du déjeuner (service jusqu’à 14 h, sur réservation le soir)

Reportage photo : Laurent Alvarez

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *