Le P’tit Trôoquet

14 J'aime

Ajouter un commentaire

Le P’tit Trôoquet de Clémentine Lance, un endroit bien sympa à Trôo…

Depuis le mois de mai, Le P’tit Trôoquet a ouvert ses portes à Trôo, dans un lieu nommé « La Cave du vigneron ». L’endroit, singulier, ne manque pas de charme. C’est sans doute lié à la personnalité de sa créatrice, Clémentine Lance, qui a un parcours étonnant et se révèle tout en simplicité. Elle raconte son histoire, ses voyages, et pourquoi elle est revenue sur sa terre loir-et-chérienne.
« J’ai grandi à Lunay, puis j’ai fait ma scolarité à Vendôme. J’ai été pianiste, j’ai même eu des prix, j’ai étudié l’histoire de l’art puis je suis devenue avocate (droit international) en Italie et à Paris. J’ai travaillé à Londres, au Cambodge, à New York… et j’en ai eu assez, je n’avais plus envie de vivre cette vie-là. J’ai toujours aimé faire de la pâtisserie, alors j’ai suivi un CAP de boulanger-pâtissier à Paris avant de partir en Nouvelle-Zélande. »

Pourquoi ce retour à Trôo ?

« Mes parents vivent à Trôo depuis 2012. Aujourd’hui, de plus en plus de gens reviennent et veulent redynamiser la campagne. Enrichir les milieux ruraux, c’est important. L’endroit (« La Cave du vigneron ») appartient à la mairie, j’ai proposé mon projet ; autrefois, on y faisait du vin. J’ai beaucoup voyagé mais je me sens bien ici : c’est assez romantique, pas loin de Paris. Il y a un vrai éclectisme, des Anglais, des Américains, des Allemands, des Parisiens, je suis revenue sans crainte. Mon but est de rassembler des gens différents, avec des tarifs pas trop chers pour que chacun puisse venir. »

Un salon de thé-boutique-brocante

Dans cette cave fraîche, Clémentine a créé une ambiance conviviale. On y trouve des produits du terroir à emporter – safran et confitures de La Chapelle-Vicomtesse, vin bio de Benoît Savigny, vigneron à Trôo avec le domaine des Fosses rouges – , mais aussi des objets à chiner. Verres, tasses, assiettes, pots… sont ainsi exposés et peuvent s’acheter si les clients le souhaitent. « Maman adore la brocante, je pense même créer un week-end brocante cet été. » Côté décor, des bouquets de fleurs des champs donnent une touche romantique et joyeuse à l’endroit.

Qu’est-ce qu’on mange, qu’est-ce qu’on boit ?

« Je suis dans le locavore, prévient Clémentine. Les légumes viennent de Franck Echard, maraîcher à Saint-Martin-des-Bois, la farine de la ferme des Trois Buissons à Lunay, etc. J’achète aussi des produits au marché. Ici, tout est bon mais ce n’est pas prétentieux. J’ai une formule déjeuner à 7 € : c’est une assiette avec un peu de salade, des légumes (un fenouil caramélisé ce jour de mai, délicieux !), une part de tarte salée ou un scone salé. (Selon la météo, si la température monte, des salades comme une salade aux légumes marinés peuvent aussi être suggérées). Je propose aussi une formule goûter (3,50 €) avec un gâteau maison, un thé ou un café, un jus de fruits frais (pomme-carotte-gingembre). » Les gourmands peuvent aussi emporter une part de gâteau (2 €), des cookies, des meringues, etc.

 

 

À savoir : des artistes peuvent aussi exposer chez Clémentine ; lors de notre visite, c’était Anne de Champagne.

 

 

 

Info +
La cave est située au niveau du 59, rue Haute à Trôo. Ouverte du mercredi au dimanche, de 11 h 30 à 18 h (au minimum), jusqu’à la fin septembre.
Tél. 06 59 33 89 14 – Facebook

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *