Maison de santé

8 J'aime

Ajouter un commentaire

La bonne formule pour combattre la déshérence médicale

Pour qu’une maison de santé pluri-professionnelle vive, il est primordial de la faire reposer sur un projet à la fois architectural et médical ; il faut aussi faire preuve d’énergie pour motiver les professionnels à s’y installer. La maison de santé Pierre-et-Marie-Curie, implantée à Noyers-sur-Cher, en est un exemple criant de réussite.

« C’est un travail de longue haleine, mais cette formule est certainement la bonne pour que des territoires ne soient pas en déshérence médicale », explique le Dr Philippe Sartori, conseiller départemental et maire de Noyers-sur-Cher. « Cette maison de santé s’inscrit dans un ensemble de choses qui redonnent de la valeur à un territoire. Cela veut dire qu’il y a de l’activité, qu’une commune vit avec tous les services et prestataires à demeure et fait partie de l’animation d’un territoire. »

 

 

Vingt-deux professionnels de santé sur 800 m2 !

Ouverte depuis le 3 juillet 2017, la maison de santé accueille chaque semaine quelque 1 000 personnes en consultation. Ses 800 m2 sont occupés en totalité par les 22 professionnels de santé et par 13 spécialistes de la polyclinique de Blois installés à demeure. Une concentration sur ce lieu qui a pour effet d’inciter « les patients à prendre plus leur santé en charge. » D’autant plus qu’un rendez-vous (même avec un spécialiste) s’obtient dans un délai réduit. « Encore un plus ! » souligne le Dr Sartori. Passer un électro-cardiogramme comme recevoir des soins en urgence (une salle spécifique est aménagée) est possible. Depuis fin décembre 2017, la télémédecine permet de poser un diagnostic sur un résident en Ehpad par exemple. « Cela évite des déplacements pouvant être perturbants pour les personnes âgées. La télémédecine va nous permettre aussi de répondre à des situations difficiles. »

Donner envie de s’installer

Côté praticiens, des loyers « modestes » ont été étudiés, « notamment pour certaines professions et pour les jeunes médecins, afin de les inciter à s’installer. Pour ces derniers, il est ainsi rassurant de pouvoir solliciter le regard d’un(e) collègue, face à un diagnostic difficile à poser. » La maison de santé emploie une personne chargée de l’accueil des visiteurs, qui « décharge » des tâches administratives les professionnels qui le souhaitent. Un plus, cette fois pour eux, puisqu’il « permet d’exercer ainsi pleinement [son] métier ! » Les futurs jeunes médecins peuvent venir en stage, le Dr Sartori ayant le statut de maître de stage universitaire, comme quelques-uns des autres professionnels. « Cela ne garantit pas leur installation ici par la suite, mais si l’on ne se donne pas les moyens de les accueillir pour leur en donner l’envie… Les jeunes médecins veulent désormais exercer groupés pour avoir une vie autre. C’est un ensemble de conditions qui permet d’exercer son métier dans le confort, mais aussi l’assurance d’un maintien des soins pour les patients. En rendant service à des professionnels qui arrivent dans une structure organisée, équipée, à leur tour, ils servent la population. »
Capucine Beauchamp

Info +
Maison de santé pluri-professionnelle Pierre-et-Marie-Curie
10, rue Pierre-et-Marie-Curie à Noyers-sur-Cher
Tél. 02 54 75 61 01

Liste des praticiens sur http://www.noyers-sur-cher.fr/index.php/vie-pratique/sante

photos © Cyril Chigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *