Petits plats pour bébés dans l’air du temps

21 J'aime

2 commentaires

À Contres, la jeune société Comme des Papas met la « baby food » au goût du jour en proposant des petits plats individuels frais et bio, à commander sur Internet. Un concept très actuel qui devrait faire fureur auprès de nombreux parents.

lci82_comme_des_papas2Terminés les petits pots insipides achetés au supermarché ! Avec Comme des Papas, c’est toute la chaîne de l’alimentation infantile qui est revisitée et adaptée aux standards actuels. Les petits plats – bio, frais et pasteurisés (ils se conservent vingt et un jours jours) – sont disponibles via Internet. Et surtout, ils font voler en éclat l’image de maman avec son bébé : ici, c’est un orange vintage très tendance qui s’adresse autant aux papas qu’aux mamans.
Aux fourneaux pour ces petits plats « homme-made » selon le slogan, un jeune cuisinier de 22 ans, Clément Girault, et ses deux complices Arthur Bégou à la communication (25 ans) et Édouard Ampuy aux achats et à la logistique (22 ans). Tous trois se sont rencontrés à l’École de Savignac, en Dordogne, qui forme des managers en hôtellerie-restauration. Alors qu’ils avaient plutôt vocation à partir exercer leur métier à l’autre bout du monde, les trois gastronomes ont choisi de lancer leur entreprise alors qu’ils étaient à peine sortis de l’école : « Nous étions persuadés que c’était le bon moment car nous avions une liberté totale d’idées et de mouvement. Nous avions envie de monter un projet et nous n’avions aucune attache familiale ni financière pour nous retenir », explique Arthur.

Des petits plats gastronomiques

lci82_comme_des_papas5Ce projet, c’est de faire profiter les bébés d’une alimentation saine et de qualité. Comme des Papas veut éduquer les papilles des enfants dès leur plus jeune âge. Au menu : purée fine de carottes de monsieur Paul dès 6 mois, risotto de poireaux et émincé de poulet à partir de 8 mois ou écrasée de topinambour et bourguignon de bœuf à partir de 12 mois. Sans oublier les desserts : compote fine de pruneaux d’Agen ou poire Conférence et gousse de vanille.
Validées par une nutritionniste, les recettes sont adaptées à la croissance des bébés et varient à chaque saison. Surtout, elles sont réalisées uniquement à partir de produits bio et locaux. Comme des Papas se fournit auprès de la coopérative Val Bio Centre. Si les jeunes gens se sont installés à Contres, c’est parce que la région agricole est variée et parce que la culture biologique est bien implantée ici. Originaires de Nantes, Biarritz et Avignon, les trois cuisiniers ont trouvé en Loir-et-Cher un lieu d’accueil pour se lancer avec l’incubateur Food Val de Loire et un gisement de fruits et légumes bio. Le tout à proximité de la région parisienne, où se trouve leur cœur de cible.

Commercialisation par Internet

Colci82_comme_des_papas4nsciente qu’elle pourra difficilement lutter face aux géants de l’agroalimentaire dans les supermarchés, Comme des Papas veut se frayer un chemin propre en proposant un système de distribution original et très actuel qui mise presque exclusivement sur Internet. Toutes les commandes se passent donc en ligne et les livraisons sont effectuées à domicile, sur le lieu de travail ou via des magasins relais de proximité. « Le marché de l’alimentation infantile est en train d’évoluer. Aujourd’hui, 50 % des parents n’achètent plus d’aliments pour bébé en supermarché. Beaucoup de parents cuisinent eux-mêmes. Nous voulons proposer une alternative de qualité au fait-maison », argumente Arthur Bégou.
C’est d’ailleurs sur Internet que tout a commencé pour Comme des Papas : l’entreprise a récolté ses premiers fonds par financement participatif (crowdfunding). Sa campagne lui a permis de trouver les 8 000 € nécessaires à son lancement grâce à une centaine de donateurs. Depuis, c’est exclusivement via les réseaux sociaux qu’elle se fait connaître : citée par les blogs de parents, elle travaille sa réputation auprès des jeunes – ou moins jeunes – parents pour qui l’alimentation des enfants est une priorité. Et même si ce sont beaucoup de blogs féminins qui relayent l’information, Comme des Papas et ses « petits plats homme made » veut valoriser le rôle masculin : « L’image du papa est un peu délaissée par ce secteur, note Arthur. Pourtant, les hommes ont une réputation de gastronomes et d’épicuriens. Nous voulons valoriser leur place dans l’éducation des enfants et particulièrement dans leur alimentation. » Voilà au moins trois papas qui, c’est sûr, ne laisseront pas leur place aux fourneaux.
Alice Enaudeau

lci82_comme_des_papas3

 

 

Info +
www.commedespapas.fr/
3,50 € le petit pot – 35 € la box de 12 pots, livraison comprise.

© DR

2 commentaires

  1. Merci pour cette fraîcheur en Loir-et-Cher !

    Pour avoir goûté en avant première les petits pots (car j’avais participé au financement participatif), je trouve l’idée, le produit et l’équipe géniaux.

    Certes le prix peut amener à faire certaines concessions (en prendre un peu moins, quand on a envie d’être un peu tranquille) mais on est sûr de servir un produit de top qualité à nos enfants et ça n’a pas de prix.

    Ils développent en plus des points relais (d’abord à Paris puis dans toute la France) qui permettent de ne pas payer la livraison.

    La première est un peu grande mais pour le petit dernier, ce sera Comme des Papas.

    Samantha

  2. Bravo! Génial.

    Un grand-père depuis peu.

    Site transmis aux parents.

    FREDOUILLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.