Sandrine Gangloff

11 J'aime

1 commentaire

Tout près de la collégiale Saint-Martin de Trôo, en hauteur donc, et à côté de L’Auberge du château, on remarque un petit portail blanc et l’enseigne « Livres anciens et modernes – achat et vente. » Sur place, une meute de petits chiens (quatre !) accueille les visiteurs avec joie. Bienvenue dans l’atelier de Sandrine Gangloff, relieuse d’art. Là, c’est tout un univers magique qui s’offre au curieux. Des livres anciens reliés (Les Enfants terribles de Jean Cocteau ou Nouvelles Confidences de Lamartine, entre autres), du cuir, des papiers délicats (d’inspiration italienne, marbrés, ou japonisante) rangés dans de grandes pochettes, des outils, bien rangés au mur, des pinceaux, surtout des machines d’époque… Sabine explique le choix de ce métier singulier.

Livres sacrés

« Avant, l’atelier du relieur était toujours situé à côté de l’église. Trouver ce lieu-là était unique ! Il y a une sacralité dans le livre, on a besoin de calme quand on travaille. Il y a encore aujourd’hui des monastères où les sœurs font des livres… Un atelier de reliure, c’est un carrefour. »

Comment on devient relieur ?

« Je suis originaire du nord de la France mais j’ai vécu en Bretagne. J’ai suivi des études d’arts plastiques puis, quelques années après, j’ai fait un bilan de compétences. Un jour, j’ai franchi la porte d’un atelier et le monde a changé ! J’ai eu une vraie révélation. J’ai fait une formation d’un an… aujourd’hui, à titre d’exemple, c’est trois semaines. On peut être fan d’Internet, de E-book et ne pas perdre le contact avec le temps, se poser dans un monde où il n’y a pas de technologie. »

Un métier complexe…

« Ce métier, il faut cinq ans pour l’apprendre, dix ans pour le maîtriser et vingt ans pour affiner sa pratique. (Ça fait vingt ans pour moi…) Mais c’est un monde tellement merveilleux… »

… et rare

« En 1996, on trouvait 3 000 relieurs en France, aujourd’hui il reste environ 200 ateliers, dont une dizaine de très gros. La difficulté dans ce métier, c’est de durer. »

 

 

Des projets

« Tous les dimanches de l’été, l’atelier est ouvert dès 16 h.  »

Des « ateliers »

  • Apprendre à fabriquer un livre : à partir de 14-15 ans, pour comprendre l’architecture d’un livre.
    Tarif : forfait à 200 € les 10 cours (pour ¾ personnes)

Info +
8, rue du Château – 41 Trôo
Tél. 02 54 85 22 08 – atelier.troo@orange.fr
www.restaurationlivreatroo.fr/

Share

1 commentaire

  1. Bonjour,
    merci pour ce très bela rticle.
    Est-il juste possible de corriger mon prénon: Sandrine et non Sabine.
    Merci beaucoup,
    Bien à vous.
    S.G.S.

    sandrine salières gangloff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *