Saint-Dyé-sur-Loire, port de Chambord

21 J'aime

Ajouter un commentaire

Le village de Saint-Dyé-sur-Loire a connu un essor spectaculaire à l’époque de la construction du château de Chambord. Ses rues gardent encore les traces de cette période faste, où le village servait de base logistique au colossal chantier.

st_dye4Le destin du village de Saint-Dyé-sur-Loire est marqué par la décision de François Ier en 1519 de construire « un grand, bel et somptueux édifice » à Chambord. Distant d’environ 4 kilomètres du site, le port de Saint-Dyé sert à l’acheminement des matériaux. Plusieurs dizaines de bateaux s’y amarrent chaque jour. Cette activité intense va bouleverser la vie de cette bourgade en lui offrant un développement économique fulgurant.

 

 

Molière, Lully et les autres

st_dye5Des corps de métier, comme les maîtres maçons, s’installent à Saint-Dyé. Il faut des maisons pour les loger. De style Renaissance, elles bordent encore les rues du bourg. Les auberges et hostelleries se multiplient. On en compte jusqu’à douze ! Des personnages illustres ont fait étape à Saint-Dyé : La Fontaine, Mme de Sévigné, François Ier lui-même en 1523… On raconte qu’en 1670, Molière, Lully et toute la troupe de l’Illustre Théâtre, venus jouer Le Bourgeois Gentilhomme à Chambord devant le roi Louis XIV, ont logé à L’Auberge du cheval blanc. Saint-Dyé a conservé de ce passé remarquable un patrimoine architectural riche. Il se découvre au cours de balades au fil de ses ruelles, en visite libre ou guidée.

Photos nature

st_dye1La Maison de la Loire est un passage obligé pendant la visite de Saint-Dyé. Cette association de protection de la nature et de l’environnement fait découvrir et aimer la Loire, son patrimoine, son histoire… Des expositions gratuites y sont présentées. Cet été, du 1er juillet au 31 août, la faune du fleuve royal est à l’honneur. On peut admirer les clichés des lauréats d’un concours photo sur le thème « La Loire, à poils et à plumes ». En septembre et octobre, on apprend à identifier les espèces exotiques envahissantes et à connaître les risques qu’elles engendrent pour l’homme. Pour finir l’année, une exposition de panneaux et de maquettes de bateaux de Loire présente l’histoire du village au temps de la construction de Chambord.

Info +
L’association Tour et Détours propose des visites guidées du village et de l’église (1 h 30, 6 €/pers). Réservation à la Maison de la Loire (02 54 81 68 07) ou auprès de l’association (02 54 81 63 15).
Jusqu’à l’automne 2014, la Maison de la Loire est installée au 1, rue Beaugecy, tout près de son adresse habituelle (73, rue Nationale), pendant des travaux de restauration de ses locaux. Ouverte tous les jours de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h. Tél. 02 54 81 68 07. www.maisondeloire41.fr

© Laurent Alvarez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.