Secours catholique – L’entraide règne

4 J'aime

Ajouter un commentaire

On avance tous ensemble

À Mondoubleau, l’antenne du Secours catholique est très active.

Exemple ?
En octobre, une boutique solidaire, Côté fringues, côté cœur a été inaugurée. Martine Sautet, responsable du lieu, explique :

Le bénévolat rend heureux, on se sent utile. De vraies relations s’établissent. Si on reste isolés, on ne s’en sort pas, on avance tous ensemble. Faire du lien, c’est essentiel. On a, par exemple, envoyé des enfants en vacances et on vient d’organiser un goûter solidaire de Noël.

Paroles de bénévoles

Lucienne

Ceux qui le souhaitent apportent des vêtements. On fait le tri, on vend (au prix symbolique d’un euro) ce qui est vendable, le reste est recyclé, on en fait des chiffons pour l’industrie, par exemple, ou du floconnage pour isoler les maisons ! Il faut penser aux autres, je suis retraitée et je fais cela avec plaisir, c’est enrichissant.

Martine

L’hiver dernier, je me suis retrouvée sans travail, du coup, j’aide ici. Je m’occupe notamment de l’aide aux devoirs des petits. On fait aussi des visites de familles pour connaître leurs besoins. Le côté humaniste compte, pas la religion. J’ai été surprise par le nombre de personnes dans le besoin, ici en milieu rural : des jeunes mamans avec enfants, un SDF alcoolisé, etc.

Annette

Tous les matins, je trie le linge à la salle L’Étoile avec Lucienne (je suis arrivée ici grâce à elle). Je ne travaille pas, mon mari si, mes enfants sont grands ! Je repasse le linge aussi. On voit du monde, on discute, on se sent utile. Et puis, ça me plaît bien, le repassage ! C’est une première, je ne regrette pas, tout le monde s’entend bien.

Nicole

Je viens ici depuis un an. Mon premier métier, c’est la coiffure, mais j’ai dû l’arrêter pour des raisons de santé. Je propose des coupes, des shampoings, des brushings, mais pas de couleurs. J’espère apporter quelque chose aux gens qui viennent, je les écoute. Il y a beaucoup de pauvreté affective, d’isolement. J’ai toujours baignée dans le social, ça m’apporte beaucoup. Ma famille est plutôt fière, mon mari vient aussi parfois. C’est une expérience très enrichissante.

Parole de bénéficiaires*

Lydie

J’habite à Mondoubleau, j’ai deux enfants. Je viens le lundi pour le soutien scolaire. C’est convivial, on partage un café, des gâteaux, on bavarde. On vient aussi chercher des vêtements. On s’entend tous très bien, on se tutoie. On nous aide aussi à remplir des papiers administratifs. Parfois, mes enfants me poussent à venir, il y a des ateliers, l’un d’eux adore la peinture.

Vanessa

J’ai trois enfants, ils aiment bien venir ici, ça fait de la compagnie. J’ai toujours été entourée, et tout d’un coup, on se retrouve seule, c’est dur. On est très bien accueillis ici, je me suis fait des connaissances, on s’entraide entre familles, entre bénévoles. Par exemple, on peut garder les enfants des autres. On nous aide aussi pour les papiers ici.

*Les prénoms ont été changés.

Contact

27, rue Leroy à Mondoubleau
Tél. 07 86 85 91 09
http://loiretcher.secours-catholique.org

Permanences :
lundi (10 h 30/12 h 30 – 14 h 30/18 h 30),
mercredi et vendredi (14 h 30/18 h 30).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.