Une journée historique

21 J'aime

Ajouter un commentaire

Certes, visiter les châteaux de la Loire, c’est voyager dans l’histoire. Mais s’ils sont des symboles historiques incontestables, les châteaux de la Loire sont aujourd’hui plus que cela : en associant savamment patrimoine, art et nature, ils interpellent et comblent des visiteurs de tous horizons.

Pour se mettre en jambes, commençons par Chaumont-sur-Loire. Perchée sur le coteau, l’ancienne forteresse est devenue un château délicat aux toits pointus qui surplombe le fleuve et laisse entrevoir la vallée de la Cisse, sur la rive nord. Du parc du château, on ne peut qu’être saisi par le spectacle de la Loire qui s’étire, paisible, des centaines de mètres plus bas. Si le domaine est devenu une référence grâce à son Festival international des jardins, il ne faut surtout pas oublier de visiter le château, notamment l’étage des anciennes chambres de bonne où l’artiste Sarkis a installé ses vitraux colorés. Entre patrimoine, jardins et art contemporain, un incontournable à ne louper sous aucun prétexte.

Poursuivons notre périple en franchissant le fleuve pour atteindre la rive nord. On l’a dit, découvrir les châteaux, c’est parcourir la Loire et ses méandres. Alors enfonçons-nous dans cette vallée de la Cisse aperçue du haut de Chaumont. Voici le paysage rectiligne qui se dodeline et découvre ses vallons. La forêt de Blois pointe son nez et les virages verdoyants nous mènent jusqu’à Orchaise et son parc botanique adossé au prieuré. Ouvert à la visite sur rendez-vous, le parc s’étend sur 3,5 ha en surplomb de la Cisse et abrite une impressionnante collection de plus de 2 000 arbres, de rhododendrons, de roses ou de pivoines.

Reprenons notre route et traversons la forêt pour atteindre le château de Blois. En plein cœur de la ville, c’est le plus étonnant des châteaux de la Loire, qui mêle les architectures des époques Louis XII, François Ier et Gaston d’Orléans. À noter, l’ouverture à la visite de deux nouvelles salles : le cabinet de l’Étiquette et le Belvédère, au bout des appartements du roi, dans l’aile François Ier.

Il est temps de retraverser le fleuve pour poursuivre notre circuit. Allons ainsi jusqu’au château de Beauregard, à Cellettes. Trop peu connue, cette demeure vaut le détour à plus d’un titre : pour la galerie des Portraits, bien sûr, qui retrace l’histoire européenne du XVIIe siècle, mais également pour le cabinet des Grelots, entièrement recouvert de boiseries, pour le parc paysager de 40 ha qui offre une multitude de points de vue et pour le jardin des Portraits, conçu par le célèbre paysagiste Gilles Clément.

Poursuivons notre route jusqu’à Cheverny. Demeure de la famille de Vibraye qui y réside, le château fut le premier à ouvrir ses portes au public en 1922. On y entre comme dans l’intimité d’une maison grâce à l’ambiance feutrée qui domine. À l’extérieur, le jardin des Apprentis mène jusqu’à l’Orangerie où l’on viendra faire une pause bienvenue, avant de filer découvrir le jardin potager ou l’exposition Tintin.

Redirigeons-nous maintenant vers la Loire pour la longer par la rive sud. Le fleuve s’écoule, tranquillement, tandis que les châteaux de Ménars et de Cour-sur-Loire apparaissent au gré de la balade, de l’autre côté, sur la rive nord. Nous voilà à Saint-Dyé-sur-Loire, l’ancien port de Chambord. Une halte s’impose pour prendre le temps de flâner dans les ruelles bordées de demeures des XVIe et XVIIe siècles ou pour longer la Loire sur les sentiers piétons.

La suite, ce sera direction le sud. Maslives, puis la porte de Saint-Dyé. La forêt s’épaissit et le voilà qui apparaît. Au fond, tout là-bas, ses cheminées se découvrent petit à petit jusqu’à ce qu’on se trouve face à lui. Il est là, imposant, immodeste, grandiose. Chambord. C’est ici qu’on terminera la journée, pour un pique-nique de luxe face à cet édifice improbable, dans la lumière déclinante d’une belle soirée d’été, après avoir visité l’exceptionnelle exposition accueillie dans ses murs à l’occasion des 40 ans du Centre Pompidou.

Réalisation : Alice Enaudeau
Reportage photos : Cyril Chigot

Infos pratiques
Agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.