Une savonnerie artisanale en Blois-Vienne

19 J'aime

3 commentaires

Dans sa Savonnerie de papillon, rue Croix-Boissée en Blois-Vienne (rive gauche de la Loire), Isabelle Thomas confectionne des savons maison dans la pure tradition des savonneries artisanales.

savons3Originaire du Sud-Ouest, Isabelle Thomas a grandi dans la tradition des savonneries artisanales. « Passionnée de savons », elle s’est mise à en fabriquer pour elle il y a quelques années, lassée d’utiliser des cosmétiques aux composants douteux. Convaincus de leur qualité, ses proches l’ont poussée à les commercialiser. C’est comme ça qu’est née la Savonnerie de Papillon à Blois en 2013, après qu’Isabelle ait suivi une formation chez un maître savonnier à Sauveterre-du-Béarn. Isabelle s’installe alors dans un petit atelier et ne vend ses savons que sur les marchés. La demande aidant, elle déménage en décembre 2014 pour s’installer rue Croix-Boissée, dans un atelier-boutique où elle a désormais pignon sur rue.

Saponification à froid

savons2Là, elle présente l’éventail de ses créations, toutes à base d’huiles végétales biologiques, dont certaines (colza, tournesol, cameline) sont issues de productions locales. Isabelle propose neuf savons différents, dont deux sans parfum pour les bébés et les femmes enceintes. Selon la méthode de la saponification à froid, Isabelle compose elle-même sa glycérine en mélangeant les huiles. « J’aime chercher la trace, dit-elle. Le moment où le filet se forme et qui signifie que le savon est prêt à être coulé dans les moules en bois. » Le savon est alors mis au repos, au chaud, pendant vingt-quatre heures. Il séchera ensuite six semaines pour perdre son excédent en eau. Cette méthode traditionnelle garantit la bonne conservation des valeurs hydratantes du savon, quand la saponification à chaud, utilisée pour fabriquer le célèbre savon de Marseille, risque de dégrader les acides gras. Mélangées manuellement, les recettes aboutissent à des savons uniques dont la coloration varie. « Ce n’est qu’à la découpe, après le démoulage, qu’on découvre le dessin final. Parfois, on est déçu, parfois on est très content du résultat ! »

Une gamme cosmétique élargie

savons1Ici, ni colorant ni produit chimique : ce sont les valeurs nutritives des huiles qui font tout l’intérêt des savons. « Je ne crois pas aux savons dit “bons” pour la peau ou antivieillissants. Les maladies de peau viennent souvent des savons industriels qui contiennent des produits irritants. Les savons naturels, quant à eux, ont toutes les propriétés essentielles à l’hydratation », précise Isabelle. Les huiles essentielles, le miel ou la cire d’abeille ajoutés viennent apporter des vertus complémentaires aux recettes, toutes validées par des tests de toxicologie.
Labellisée « Nature et progrès», la gamme cosmétique d’Isabelle s’étend aux baumes à lèvres, aux huiles hydratantes et aux savons à barbe. À partir du mois de juin, elle proposera également des shampoings et des savons liquides.

Info +
Ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 18 h 30.
Marchés : Villebarou (mercredi), Blois Vienne (vendredi soir), Blois place Louis XII (samedi matin), Mer (marché du terroir, un dimanche par mois).
ww.savonneriedepapillon.fr

© photos Cyril Chigot

3 commentaires

  1. Merci du fond du cœur pour cet article fort bien imagé et documenté, je suis ravie !!!

    Excellente fin de semaine à vous.

    Isabelle

    Ipas Thomas

  2. Bonjour,

    J’aimerai savoir si vous fabriquez des savons de jardinier avec une grosse ficelle pour accrocher au robinet extérieur du jardin.Si oui je passerai vous voir avant la fin de semaine car le voudrai en offrir un à un Jardinier. A l’avance merci de votre réponse.Cordialement BC

    Cochet

  3. Bonsoir

    Fait vous des stages ou présentation de fabrication de vos produits ?
    Je serais très intéressé pour pouvoir voir les différentes étapes.
    Cordialement
    Irena

    PESIC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *