Venir en aide aux autres

19 J'aime

Ajouter un commentaire

Après trente-cinq ans passés au service de la compagnie aérienne Air France et trois autres en formation pour être éducateur spécialisé diplômé d’État, Éric Héduin trouve son équilibre dans le conseil et l’accompagnement individualisé. Une mission pratiquée en institut jusqu’à maintenant, mais désormais proposée aussi en libéral.

S’occuper du traitement du passager au sol (fluidité de circulation, enregistrement des bagages…) : le quotidien d’Éric Héduin, chef de projet et responsable SAV pendant trente-cinq ans à Air France. En parallèle, il s’était porté volontaire pour accompagner les familles en détresse émotionnelle après la survenue d’un crash aérien comme celui du Concorde et du vol 447 Rio-Paris. « Elles ont besoin d’être aidées dans l’accomplissement des démarches administratives et d’écoute aussi. De beaucoup d’écoute. » Une position difficile à tenir. « Pour elles, on est à la fois la personne qui aide mais aussi celle qui travaille dans l’entreprise et, par conséquent, qui la représente. Des paroles dures, parfois violentes, sont exprimées ; des interrogations posées sans pouvoir leur apporter de réponse … Les recevoir abîme, mais c’est ça aussi qui m’a donné le goût de venir en aide aux autres. »

Un plan social mis en place au sein de la compagnie donnera l’occasion à Éric Héduin de se former afin de devenir éducateur spécialisé. Il va « accompagner ceux qui en ont besoin à un moment de leur vie pour qu’ils atteignent l’autonomie, ne se mettent pas en danger, eux, ou les autres, par exemple. » Le professionnel se positionne en particulier sur « deux champs où de vrais besoins existent, le handicap et la protection de l’enfance dans le cadre de l’aide à la parentalité et la prévention des risques en termes d’addiction. » En terme d’insertion et de réinsertion, « nous pouvons, dans ce domaine aussi, être appelés à prendre le relais, mais les personnes dans le besoin sont déjà bien accompagnées, notamment par les assistantes sociales. »

Une pratique sous statut libéral : plus de choix pour les familles

Des expériences et de l’expérience, Éric Héduin en a vécues et acquise au contact de préadolescents victimes, âgés de 9 à 13 ans, auprès desquels il est intervenu ; dans l’accompagnement du handicap psychique dans la schizophrénie « et toutes les formes qu’elle peut prendre », ainsi que dans le cadre de l’insertion et de l’accueil de jour Emmaüs « pour que les personnes sans domicile fixe reprennent pied dans la société. »
Cette pratique sous statut libéral adoptée par Éric Héduin donne ainsi la possibilité aux familles, à la personne demandeuse « de choisir le professionnel qu’elles souhaitent, celui au contact duquel elle se sentiront le plus à l’aise. » Ce qui n’est pas le cas en institut où elles doivent se satisfaire du professionnel imposé. Soumis au secret professionnel, Éric Héduin intervient au domicile des personnes. Il tient aussi des permanences au centre administratif de Montrichard lundi et vendredi, de 10 h à 12 h. Aucune contrainte dans la durée de l’accompagnement, « la personne peut mettre fin à notre coopération lorsqu’elle le souhaite. » Chacun poursuit alors son chemin, jusqu’à une nouvelle aide à apporter pour l’éducateur.
Capucine Beauchamp

Info +
Tél. 06 34 39 85 75
eheduin_educ_spe@icloud.com
www.es-ca.com

photo © C. Beauchamp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.