Week-end en Sologne

14 J'aime

Ajouter un commentaire

Un château de rêve au cœur de la Sologne

À Lassay-sur-Croisne, le château du Moulin se découvre au cœur d’un véritable écrin de verdure. Agrémenté du conservatoire de la fraise et de visites adaptées pour les enfants, c’est un site de visite incontournable.

chateau_moulin1C’est un bijou qui se découvre au visiteur. Après un long sentier piéton à l’ombre des arbres, le château du Moulin apparaît, qui trône paisiblement depuis six siècles au cœur d’un parc de 40 hectares. Un petit château de 250 m² tout de briques et de toits pointus, perché au milieu de ses douves. Du bâtiment défensif construit entre 1480 et 1502 par l’architecte Jacques de Persigny pour Philippe du Moulin, il ne reste qu’une tour. Les trois autres ont disparu, laissant apercevoir le logis principal et sa petite chapelle.

L’élégance italienne

chateau_moulin3Édifié pendant les guerres d’Italie – où Philippe du Moulin sauve la vie du roi Charles VIII en 1495 lors de la bataille de Fornoue –, le château du Moulin a hérité de l’élégance italienne avec ses pierres sculptées, son carré presque parfait et son allure élancée. Fortifié pour assurer la sécurité de ses habitants, dont une cinquantaine d’hommes en armes, c’est, en fait, plutôt un château d’apparat. « C’était un château pour frimer un peu », sourit Hubert de Marchéville, actuel propriétaire des lieux. C’est d’ailleurs à la famille de Marchéville qu’on doit la conservation de ce bijou historique.
Lorsque cette famille d’industriels du sel acquiert le château en 1901, il est en assez mauvais état. Marcel de Marchéville entreprend alors de lui redonner son éclat et de le restaurer selon son aspect initial. Après son décès en 1904, son fils Louis reprend le flambeau. Destiné à être habité, le château est rénové au plus près de ses origines, tout en bénéficiant du confort moderne du début du XXe siècle (chauffage, éclairage…). Surtout, la famille a le bon goût de le meubler avec des éléments d’époque. Le château abrite donc quelques pièces rares comme un lit à baldaquin Louis XIII, un portrait à l’émail de l’infante d’Espagne de la fin du XVIe siècle ou une tapisserie de Bergame de la fin XIVe.

Un cadre de cinéma

Ouvert à la visite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il reste habité, le château accueille entre 8 000 et 10 000 visiteurs par an, dont 35 % d’étrangers et des groupes de scolaires. Moins connu que ses illustres voisins Chambord, Cheverny ou Chenonceau, le château du Moulin mérite pourtant le détour tant sa petite taille et le rose de ses briques, associé à l’ardoise, accrochent le visiteur au premier coup d’œil. Surtout, ce domaine isolé au cœur de la Sologne des étangs est un véritable havre de paix. Le chant des oiseaux et celui des grillons s’ajoutent à la quiétude de l’endroit. Parachuté hors du temps, on savoure là un fabuleux moment de sérénité et on comprend tout le sens de son surnom : « La Perle de la Sologne dans son écrin de verdure ». Ce cadre de rêve est d’ailleurs répertorié pour les tournages cinématographiques : c’est ici qu’a été filmé le feuilleton Thierry la Fronde dans les années 1960. Plus récemment, le château a accueilli le tournage du téléfilm Le Roi, l’écureuil et la couleuvre, de Laurent Heynemann, avec Lorant Deutsch et Thierry Frémont.

Le conservatoire de la fraise

Depuis 2005, Hubert de Marchéville développe un conservatoire de la fraise. Installé dans les dépendances, un petit musée retrace l’histoire de ce fruit tandis que le potager est presque entièrement dédié à la collection de 40 variétés de fraisiers. Le visiteur devra cependant se contenter d’admirer les fruits car la dégustation n’est pas autorisée. En revanche, le jeu de « Dame fraise » permet aux enfants de découvrir l’espace à leur rythme.

Info +
Château du Moulin à Lassay-sur-Croisne. Tél. 02 54 83 83 51. Ouvert sept jours sur sept du 1er avril au 30 septembre, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30.
www.chateau-moulin-fraise.com

© Ludovic Letot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.