INNOVER

3 J'aime

Pour un nouveau contrat social

Emploi, vieillissement de la population, pénurie de médecins… les défis ne manquent pas ! Les actions du Conseil départemental sont réalistes et concrètes pour mettre ne place des solutions près de chez vous. Parmi les chantiers prioritaires : le retour à l’emploi des allocataires du RSA, la lutte contre la fraude aux allocations, le respect des droits et des devoirs pour tous les allocataires, l’autonomie et le maintien à domicile des personnes âgées et en situation de handicap, le développement d’une offre de santé diversifiée et rapidement accessible pour tous et l’accompagnement de nos jeunes.

Se mobiliser pour le retour à l’emploi

Responsabiliser, favoriser l’autonomie et permettre à chacun de trouver sa place.

  • Expérimentation d’« Emploi 41 » en bon_job41Vallée du Cher pour rapprocher les allocataires
    du RSA et les entreprises qui recrutent.
  • « Le bon job 41 » : une application numérique pour mettre en relation les allocataires
    du RSA et les entreprises qui recrutent.
  • Signature d’un contrat d’engagements réciproques forts avec les allocataires
    du RSA pour garantir droits et devoirs.
  • Audit complet des associations et structures d’insertion financées par le Département, afin de garantir des services performants aux allocataires du RSA.
  • Après leur embauche, accompagnement des allocataires du RSA pour assurer
    leur maintien sur le poste.

Carton rouge aux fraudeurs !

Même marginale, la fraude aux allocations nécessite des réponses fermes. Le Conseil départemental s’engage à faire respecter les droits et les devoirs de chacun.

  • Mise en place au sein du Conseil départemental d’une « équipe prévention fraude », en charge du contrôle spécifique de la fraude au RSA.
  • Radiation des allocataires du RSA s’ils refusent de mener des démarches en vue d’une insertion professionnelle.
  • Amendes administratives dès le premier euro de fraude.

Autonomie : notre département leader

Comment vivre chez soi le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions ? En innovant sans cesse dans le secteur de l’autonomie ! Nous devons à nos aînés, ainsi qu’aux personnes en situation de handicap, les meilleures conditions de vie et d’autonomie.

  • va41Développement de solutions d’hébergement hors établissement : EHPAD* à domicile ; incitation à l’hébergement des personnes âgées chez les accueillants familiaux du Département ; développement des solutions domotiques** .
  • Via trajectoire : un service en ligne gratuit pour trouver facilement une place en EHPAD*.
  • La Maison Bleue 41 : lieu de référence national de l’objet connecté et de la domotique pour le maintien à domicile.
  • Chaque année, construction de 10 nouveaux logements domotiques adaptés au vieillissement dans les communes volontaires.
  • Accélération des délais d’instruction des dossiers d’aides pour l’adaptation des logements.
  • Développer dom@dom41, le service de téléassistance de proximité du Département, pour faciliter le quotidien de nos séniors. Rendez-vous sur :
    www.domadom41.fr ou au 02 54 42 54 24.

* EHPAD : établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes.
** La domotique est l’ensemble des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort et de sécurité dans le domicile.

Une offre de santé accessible

La santé n’est pas une compétence départementale. Pourtant, vous nous faites part de vos préoccupations. C’est pourquoi le Département se mouille pour permettre à tous les Loir-et-Chériens de vivre à proximité de services de santé rapides et efficaces.

  • dessin_domotiqueVos élus se mobilisent pour que l’État impose l’implantation de médecins dans les territoires ruraux à l’issue de leur internat.
  • Soutien aux différentes solutions d’offres de santé : incitation à l’installation de médecins ; plateforme PAÏS (Plateforme Alternative d’Innovation en Santé)
    pour mieux organiser les services médicaux de proximité ; Maisons de Santé Pluridisciplinaires…

Juniors-seniors

La jeunesse est l’avenir du Loir-et-Cher. Nous devons accompagner nos jeunes, mettre l’accent sur l’éducation et la transmission en favorisant le lien entre les générations.

  • L’apprentissage a de l’avenir ! Embauche de 5 à 10 apprentis par an au sein du Conseil départemental.
  • Soutien à la création d’une école de codage informatique, un secteur professionnel en plein développement.
  • Accompagnement des collégiens en diffi culté par un dispositif de tutorat en lien avec les étudiants et avec les seniors.
  • Création de lieux d’hébergements mixtes juniors/seniors et développement d’actions intergénérationnelles au sein des EHPAD :
    • EHPAD ouverts aux expositions culturelles,
    • Accompagnement aux devoirs scolaires au sein des EHPAD.
  • Développement des « Cafés Biberons » dans les bibliothèques du département : découverte de la lecture pour les tout-petits.