Le château du Moulin

13 J'aime

Ajouter un commentaire

Au château de Lassay-sur-Croisne, surnommé « La Perle », on oublie le temps…

Au pays des châteaux, il y a des demeures élégantes privées qui invitent le public à pénétrer leur enceinte, des châteaux majestueux incontournables, à parcourir côté cour et côté jardins… Et puis, il y a une « perle », un surnom attribué au château du Moulin à Lassay-sur-Croisne.

Bordé d’arbres centenaires et parfois bien plus vieux encore, le petit chemin menant au château se veut simple, sans « chichi », bucolique. Il se parcourt à pied, sans effort. Le château, ceinturé par les hautes futaies, se révèle au regard au terme de ce cheminement. Le visiteur est conquis dans l’instant et ‒ allez savoir quelle magie opère ‒ une fois en ce lieu, on oublie le temps qui passe… Vous étiez venu pour une heure de visite ? Trois heures, peut-être même quatre heures plus tard, vous êtes toujours là !

Autrefois château fort

Qu’a ce château de si particulier pour qu’il vous retienne ainsi ? Ses tours élancées expriment un raffinement fou ! Un concentré de douceur dans le dessin de son architecture, la couleur de ses murs de pierre et de brique, de ses toitures ardoisées. Posée sur un lit d’eau, celle de ses douves, « la perle » fait oublier qu’elle était à l’origine un château fort. Son accès se fait, en effet, par un pont dormant de pierre avec une partie en bois pouvant se relever. Sa porte a été construite en lames de bois épaisses, laissées à tremper pendant vingt ans. Une technique employée pour les fossiliser en quelque sorte et rendre ainsi l’ouvrage indestructible. D’autant plus que la porte est « armée » de longs clous plantés puis fendus et rabattus sur le bois…

Meubles rares et ambiance intimiste

La visite de ce château à taille humaine, sous la conduite d’une guide, est fort plaisante, enrichissante et fournie en petites anecdotes. Chaque pièce est meublée, de pièces rares et/ou originales, comme des meubles de port, ainsi nommés car fabriqués par des charpentiers de marine. L’ambiance qui y règne est intimiste, pleine de vie et donne l’impression qu’on rend visite à des amis. Les vases sont fleuris et dans les cuisines magistrales, on s’attendrait presque à humer le parfum d’une pièce de viande rôtie. Habité jusqu’en 2010, le château du Moulin est doté de tout le confort moderne avec un chauffage central installé en 1906, dissimulé dans le foyer de ses cheminées. Dans l’une des chambres, un tableau interpelle, un émail sur cuivre exceptionnel, représentant l’infante Isabelle d’Espagne.

 

 

Des fraises et… Thierry la Fronde

Le château du Moulin, c’est encore un conservatoire ‒ celui de la fraise ‒ avec un petit musée à voir dans les anciennes écuries et une quarantaine de variétés à découvrir dans le jardin potager dessiné en carrés. Fleurs, arbres fruitiers (centenaires eux aussi) se le partagent. Une maison des enfants leur donne l’occasion de vivre leur vie autour d’un jeu ou le nez dans un des livres déposés à leur intention.

Les plus de 20 ans ne manqueront pas de renouer avec leurs souvenirs de jeunesse avec la nouveauté 2018 : une pièce consacrée à Thierry la Fronde (le premier héros de série « à la française » imaginé par le comédien Jean-Claude Deret, NDLR.

Dans les années 1960, le château du Moulin a, en effet, servi de décor au tournage des différents épisodes de la série.
Autre source de curiosités, littéraires cette fois, avec des bouquinistes installés à demeure pour l’été. De beaux ouvrages à compulser, peut-être celui de vos vacances et des temps d’échanges savoureux avec eux. « Ô temps, suspends ton vol »… On vous aura prévenu !
Annette Fluneau

Info +
Ouvert 7 jours/7 jusqu’au dimanche 1er octobre, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30
Visites guidées (durée : cinquante minutes) à 10 h 30 – 11 h 30 – 14 h 30 – 15 h 30 – 16 h 30 et 17 h 30
Tarifs : 9,50 € adulte ; 8 € (réduit, groupe) ; 4 € (4-12 ans), 7 € (12-18 ans)
Tél. 02 54 83 90 64 – www.chateau-moulin-fraise.com

©Cyril Chigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.