Olivier Gaudeau, directeur de Indra SAS/Re-source Engineering Solutions

10 J'aime

Ajouter un commentaire

Depuis 2007, Olivier Gaudeau occupe la fonction de directeur ingénierie de la société Indra SAS/Re-source Engineering Solutions, à Pruniers-en-Sologne. Cette entreprise est spécialisée dans la gestion, la dépollution, le traitement, la déconstruction, le recyclage et la valorisation des véhicules hors d’usage.

Loir&Cher info : Quel regard portez-vous sur la valorisation de la filière recyclage entreprise par le Conseil général sur l’ancien site Giat à Salbris?
gaudeau_usine1Olivier Gaudeau : Cette démarche débute par la mesure des flux et gisements de déchets. C’est une première phase indispensable ! Comment aider à une meilleure gestion, à une plus grande valorisation des déchets de production ou de ceux générés par les activités industrielles s’ils n’ont pas d’abord été quantifiés ? Le plus de cette action est sans aucun doute de construire le questionnaire qui servira à ces mesures avec nous, futurs utilisateurs, en tant que INDRA/Re-source Engineering Solutions, mais aussi avec la contribution d’autres membres du Groupement d’entreprises de Romorantin-Lanthenay (GEAR).

LCI : Comment votre entreprise prend-elle part à ce projet ?
gaudeau_usine2O. G. : De deux façons. En tant qu’acteur du GEAR, nous allons faire partager notre retour d’expérience car, depuis trois ans, nous avons réalisé différentes enquêtes sur les gisements et typologies de déchets dans les entreprises de l’arrondissement. Les entreprises du GEAR seront les testeurs de l’outil de mesure en vue de son utilisation à l’échelle départementale. Ensuite, dans notre entreprise, nous avons une bonne vision des verrous technologiques ou économiques quant au recyclage de différentes matières ou composants présents dans les véhicules hors d’usage… Nous partagerons cette connaissance avec les experts du Bureau de recherches géologiques et minières1 pour tenter d’étudier et mettre en œuvre des solutions pérennes et « enracinables » dans le département.

LCI : Ce projet ouvre-t-il des perspectives de développement pour votre entreprise ? Comment voyez-vous l’avenir ?
O. G. : Ce projet se situe, pour nous, dans la logique de renforcement de nos activités d’ingénierie. Nous participons ainsi chaque année à plusieurs projets collaboratifs nationaux ou européens pour faire émerger de nouvelles solutions viables de recyclage et/ou de valorisation de matières ou de composants, situés dans les véhicules hors d’usage. Celui-ci se place au niveau local. Nous en sommes ravis !

1. Le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) est l’établissement public de référence pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol. Il est le service géologique national français.

gaudeau

Info +
www. indra.fr

© Cyril Chigot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.